Art, musique & littérature

[XBOX] Lara Croft fait son come back… Dans ton salon !

12 juin 2013

Tomb Raider, c’est une petite histoire d’amour, j’ai grandi avec. 1996. Je me souviens encore l’avoir testé chez une copine… Et avoir fait du forcing à ma mère pendant des mois pour avoir la « Play »… qu’on a finalement acheté (bulletins de notes et bonnes appréciations des professeurs à la main – condition sine qua non) spécifiquement pour le jeu… ! 2013. Et puis, il y a quelques semaines, c’est tout à fait par hasard que je passe dans le rayon jeu vidéo Xbox (ouai depuis j’ai changé de camp). Et j’ai craqué. Je suis rentrée avec le dernier Tomb Raider sous le bras… Et je suis (de nouveau – encore plus) complètement addict…

Comment Lara est devenue Croft…

tomb-raider-lara-croft-2013

Le pitch : L’Endurance, le bateau qui conduit la jeune Lara (âgée de 21 ans) et son équipe pour une expédition archéologique, s’échoue dans le triangle du Dragon. Sur l’île du Yamataï. Royaume de l’ancienne reine Himiko… Enfin pas si ancienne que ça !

Objectif : Retrouver les membres de l’équipage et quitter cette île maudite… Si c’est encore possible !

TRAILER !

Un drôle d’impression de retrouvailles et en même temps de premier rendez-vous. Parce que c’est un reboot et non une suite, cette Lara Croft est une Lara neuve, qui a gardé les traits qu’on lui connait mais en a d’autres qu’on découvre. Complètement inexpérimentée, vulnérable, c’est pour sa propre survie qu’elle tue… pour la première fois !

Voyage initiatique

Pour commencer, je crois que c’est le Tomb Raider le plus glauque et flippant de la série. Le jeu commence entouré de cadavres, avec Lara tête en bas, pieds et poings liés devant un autel illuminé de bougies rouges et dédié aux sacrifices humains… PEGI 18. Oui.

tomb-raider-lara-croft-2013-screenshot

On est mis dans le bain directement, pas vraiment de période d’adaptation. Ou alors si. Celle de Lara avec sa nouvelle vie. On la découvre en même temps qu’elle se découvre, on apprend à se battre en même temps qu’elle… L’histoire d’une gamine, humaine et courageuse qui devient au fil de l’aventure la guerrière dangereuse et mythique que l’on connait.

On débute donc l’aventure avec… une torche (haha) ! Pour se défendre ? On apprend à combattre au corps à corps ! Très très excitant d’ailleurs, surtout quand on arrive à maitriser les combo d’esquive-contre attaque pour achever les ennemis au piolet avec le « coup de grâce« . Violent certes, mais radical. L’arc est la première arme que Lara acquière sur l’ile. Et ça devient vite son arme de prédilection, parfaite pour tuer à distance et en silence pour ne pas attirer l’attention des ennemis et les éliminer un à un…

Un mix parfait entre la discrétion de Sam Fisher dans Splinter Cell, et l’agile féminité de Katniss Everdeen dans Hunger games pour manier l’arc avec dextérité.

Des loups nerveux et des mecs complètements cinglés qui surgissent de nulle part… On nous plonge dès le début dans une atmosphère stressante. Avec en prime la difficulté des combats qui augmente en même temps que Lara s’améliore renforcer le challenge ! Inutile de dire qu’avec tout ça, quand il fallait aller se battre, j’avais le coeur qui battait à 100 à l’heure derrière ma télé…

Le gameplay est incroyable, malgré un début chaotique pour la gestion de la caméra (qui après deviendra notre meilleure amie). Petit coup de coeur aussi pour la bande son qui nous fait tour à tour sursauter, paniquer ou crier victoire (rayer les mentions inutiles). Et puis, il y a… les sauvegardes automatiques (oui parce qu’en 1996 si t’oubliais de sauvegarder ta partie sur ta petite carte mémoire Score Games, t’avais un peu les boules…). Et enfin, l’environnement est superbe, très réaliste, aussi bien dans le visuel que dans les sensations. Comme dès que le vent se lève par exemple, avec notre pauvre Lara qui a du mal à avancer et à viser, la manette qui se met à trembler, on est dedans a 100%. Ce qui rend le jeu vraiment addictif !

Les 10 meilleurs moments du jeu en vidéo :

Et puis, nouveauté qui permet à Lara de progresser dans le jeu (oui !!) : les feux de camp ! Situés à des moments clés, ils permettent de bidouiller ses armes et d’apprendre de nouvelles compétences (en plus de s’offrir un moment de calme apaisant… avant de repartir à la guerre !). On peut aussi, via ces campements, voyager rapidement d’un feu de camp à l’autre pour (ré)explorer toute l’île (et compléter les défis grâce aux nouveaux équipements acquis).

tomb-raider-lara-croft-2013-feu-de-camps

Ce que j’ai surtout aimé, c’est me sentir libre dans le jeu. On peut soit suivre la route indiquée par « l’instinct de survie » (une option à utiliser tout au long de la partie pour identifier les éléments clés et la direction à suivre pour résoudre la prochaine énigme), soit explorer (presque) tous les recoins de l’île pour trouver des objets cachés, des tombeaux secrets, des nouveaux matériaux… En vraie archéologue 🙂 Il y a pleins de quètes secondaires à remplir pour finir le jeu à 100%.

Des heures de jeu qu’on ne voit pas passer… Avec, en prime, un mode multi-joueurs en réseau (8 joueurs max) pour combattre avec (ou contre !) l’équipage de l’Endurance. Je n’ai pas encore testé mais ça a l’air plutôt pas mal… Si ça vous tente de m’affronter 🙂

Bref, un savant dosage entre action, aventure et stratégie qui saura satisfaire tous les joueurs.

Video gamer : « 20/20, un chef d’oeuvre ! » – Jeux vidéo.com « 18/20, incontournable ! » – Jeux Vidéo magazine.com : « 18/20, une claque ! »

Alors je suis partagée entre vous dire, « n’achetez pas ce jeu ou vous n’aurez plus de vie !! » et « vous ne pouvez pas passer à côté de ce jeu, il est tout simplement génial !! ». Le véritable problème c’est que je l’ai fini et que maintenant, je ne sais plus à quoi jouer tellement j’ai aimé celui-là… Viite, la suite !!

tomb-raider-xbox-360--tomb-raider-2013--x360-box

Tomb Raider, de Square Enix

Prix : 39e99 pour l’édition limitée Combat Strike chez Amazon
Parution : 5 mars 2013

Plus de bonheur : Gros coup de coeur pour les fan art sur la page Facebook Tomb Raider… <3

FacebookTwitterPinterestInstagramVimeo

Vous pourriez aussi aimer

6 Commentaires

  • Répondre David Do Van Minh 12 juin 2013 à 15 h 50 min

    tu me prêtes ? :p

    • Répondre formallyinformal 12 juin 2013 à 15 h 58 min

      Mais si j’te le prête comment on fait pour jouer en multi joueur hein ? 🙂

      • Répondre David Do Van Minh 12 juin 2013 à 16 h 06 min

        ah viii ^^ bon bah jvais me lacheter…. et me prendre un compte live 😀

  • Répondre Xbox One (Fuckin’) Tour @ Paris | Formally Informal 19 octobre 2013 à 19 h 38 min

    […] une Xbox 360 à la maison (mais ça vous le savez déjà, je vous en avais parlé ici avec le test du dernier Tomb Raider complètement addictif et là en mode Kinect pour bouger-bouger avec Zumba Fitness) et je suis aussi abonnée au […]

  • Répondre Polina 25 novembre 2013 à 23 h 30 min

    Quel plaisir de découvrir d’autres fans de TR…j’ai grandi avec aussi, alors je partage cette histoire d’amour. 😀

    • Répondre formallyinformal 16 janvier 2014 à 12 h 40 min

      héhé ouii !! Vive les filles qui jouent aux jeux vidéos (avec des filles en mode warrior dans les jeux vidéos !!)
      J’ai hâte que le prochain TR sorte…

    Répondre à David Do Van Minh Annuler la réponse