Bretagne, Spotlight, Voyages

Welcome Back

17 mai 2021

Presque 3 ans que je n’avais pas écrit sur le blog. 3 années intenses, chargées, vivantes qui m’ont menées hors de Paris, jusqu’ici, en Bretagne. C’est naturellement que, confortablement installée et l’esprit plus libre, j’ai eu envie de reprendre le chemin du blog, de l’écriture, du partage. Qu’on ne se le cache pas, l’envie était là depuis longtemps, depuis toujours, jamais partie, elle, toujours présente, mais je ne trouvais plus la route, l’énergie, par où commencer, comment on fait déjà ?

Il est 6h03 du matin, je suis réveillée depuis 4h47 par un petit cauchemar dans la chambre d’à côté. Et si toute la maison s’est rendormie illico, sans même y penser, de mon côté, c’est les yeux grands ouverts, même fermés, l’esprit vif et actif, que, allongée, cette idée m’est venue : écrire sur le blog, et si j’y allais, et si c’était maintenant, et si c’était le moment, celui où je ne fais pas qu’y penser mais où je passe à l’action ? J’ai hésité. Comme toutes les fois où l’idée s’est présentée depuis des mois. Mais la différence aujourd’hui c’est que je suis là 🙂

Je ne vous le cache pas non plus, j’ai failli glisser de l’autre côté. En ouvrant littéralement mon ordinateur, je suis tombée sur un onglet ouvert : réservations pour la restauration scolaire. Ah oui c’est vrai, penser à payer la cantine. Et même si je suis venue ici pour écrire sur mon blog, j’ai quand même commencé par ça – ce sera une bonne chose de faite.  J’ai aussi remarqué un document word ouvert – Ah oui, une traduction en court pour un client, à relire, une dernière fois, avant de l’envoyer. Faisons ça maintenant, le client sera content, ce sera livré et je n’aurai plus à y penser. Check.

Puis mes yeux ont glissés sur l’onglet mail. Tu le vois le terrain glissant ? Tu la connais cette situation ? Quand tu prends ton téléphone pour faire quelque chose et que tu te retrouves sur Instagram 15 minutes plus tard, en mode amnésique avec cette question : attends, je voulais faire quoi déjà ?

Mes yeux ont glissés sur l’onglet mail. Mais je n’ai pas cliqué, pas dérapé, pas plus loin en tout cas. Ça suffit, je suis venue pour quelque chose et, à moins d’ouvrir ce back-office et cet éditeur de texte, je ne risque pas d’avoir un article de si tôt.
Oui mais si c’était la page blanche ? Ça m’est déjà arrivé avant, je suis déjà arrivée ici sans sortir quelque chose. Mais aujourd’hui, je sentais le drive en moi, il fallait y aller, maintenant.

Il est maintenant 06h13 et la première chose que j’ai écrit c’est le titre : Dinan, la jolie.

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être vu passé un post où je parle brièvement de mon week-end à Dinan, et de mon futur article sur le blog sur le sujet (motivation de moi à moi, prise de témoins, petit post-it mental qui me ramène depuis une semaine à « tu te souviens, t’as dit que t’allais écrire un article sur le blog, tu l’écris quand, parce qu’il va falloir le faire).

06h15 et je viens de faire une sauvegarde. Petite victoire intérieure : j’arrive à écrire, ça y est ! Aussitôt suivi d’une sueur froide : imagine là ça plante et tu perds tout. haha Bref j’ai sauvegardé.

La page s’actualise et je vois une box rouge qui m’indique que mon flux Instagram doit être reconnecté, je m’aperçois que j’aimerai changer mes catégories et je me souviens que si je clique sur publier ça doit envoyer une newsletter où il faut que j’aille faire un tour avant.

Tout ça je le note, parce que j’ai commencé, hier, une formation en ligne : « Becoming focused and indistractable » sur MindValley avec Nir Eyal.

Peut-être que vous le connaissez déjà ? Il a écrit deux livres assez connus, Hooked : comment créer un produit ou un service qui ancre des habitudes, et Indistractable: how to control your attention and choose your life (aussi dispo en français, mais je trouve le titre beaucoup mieux en anglais). Une jolie couverture jaune, que j’ai chez moi depuis quoi, 1 an et demi. Intéressant. Jamais ouvert.

 

C’est un sujet qui me travaille depuis des années. Comment faire, juste faire. Sans distraction. Être concentrée. Passer du savoir à l’application. Ça fait quelques semaines que je sens la marmite bouillir, et j’ai, désormais, beaucoup de choses à partager avec vous.

Il est 06h33, je viens de changer le titre de l’article, celui que vous avez vu en arrivant, et je vous dis à très vite 🙂

Welcome back 🙂

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse

Défiler vers le haut