Art, musique & littérature

[PARIS] In situ (street) art festival

21 mai 2014

C’est l’évènement à ne pas louper pour les prochains mois ! In situ festival s’annonce être le plus gros évènement d’art urbain en France pour 2014, et surement un des plus remarquable au niveau mondial aussi. Une sélection d’artistes internationaux impressionnante (Jef Aerosol, David Walker, Jorge R. Gerada…), des œuvres sur des supports atypiques (vous allez voir) et un cadre hors norme (une ancienne casse auto désaffectée) à 20 minutes du centre de Paris (ya même un métro à côté, j’vous vois venir…). J’y suis allée et je vous dit tout… accompagné de mes photos !! o/

Art en ville

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane13
Pictures are mine. Prises avec mon Nikon D90. (c) Julie Houttemane. 🙂

Allons droit au but et commençons avec quelques chiffres pour vous faire saliver… :

  • 1 friche industrielle
  • 2 hectares
  • 50 artistes urbains français et internationaux
  • 5 fresques monumentales
  • 12 Alcôves
  • 15 épaves de voitures
  • 10 camionnettes calcinées
  • 1 parking avec un grand portrait sur 1400 m2 au sol d’une habitante d’Aubervilliers
  • 400 mètres de palissades
  • 60 œuvres inédites

Et un teaser efficace qui donne bien bien le ton (images / montage et son par David Fontao – que vous connaissez peut-être déjà car c’est lui qui a monté mon showreel o/) :

Open your eyes

Comme je l’écrivais dans mon dernier article, Let your dreams come true, je fais de plus en plus de photos ces derniers temps… Et j’adore ça ! C’est donc avec un grand plaisir que je mets en ligne mes préférées de l’évènement. J’ai deux séries différentes sur le lieu car j’ai eu la chance de venir, avant le vernissage, faire quelques clics au mois d’avril pendant le travail des artistes… Je commence par les photos prises ce week-end mais je ferai vite un nouveau billet « making of », stay tuned ! 🙂
In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane26

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane24

In situ art festival est implanté dans un lieu énorme (2 hectares) où on peut déambuler en toute liberté sans être gêné par le monde… Et quel bonheur !! J’ai beaucoup aimé l’atmosphère du lieu, où l’industriel et la nature se côtoient jusqu’à parfois se confondre.
In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane5
In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane29

On y découvre une foule d’artistes aux types d’expressions, techniques et formats divers et variés : du collage, du pochoir, des installations, du détournement…
In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane2
In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane3

La peinture au sol sur goudron de 1400 m2 par l’artiste cubain Jorge Rodriguez Gerada m’a bluffée quand je l’ai vue en photo et dans le teaser vu du ciel… Au sol c’est une autre histoire : quasiment impossible d’imaginer le résultat !

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane28

Le portrait est celui d’une retraitée et bénévole bien connue du quartier car elle y habite depuis la création de ce dernier dans les années 70. Elle œuvre depuis de nombreuses années pour l’insertion des habitants les plus démunis, pour la scolarisation des jeunes et l’animation de ce quartier populaire d’Aubervilliers.

Jorge Rodriguez Gerada
(pic by Galerie Mathgoth issue du making-of « Grounding gratitude »)

Pour la petite histoire, Jorge Rodriguez Gerada, est apatride, et a connu deux épisodes d’émigration dans sa vie. Il  décidé de peindre son portrait car il a été particulièrement touché par le travail de cette personne auprès des femmes issues d’autres continents qui ont besoin d’une grande attention sanitaire et sociale à leur arrivée en France.

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane18

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane19

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane21

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane15

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane14

Un mur d’expression libre est aussi mis à disposition pour les apprentis (ou pas) graffeurs. Je m’y suis testée pour la première fois de ma vie… Et c’était pas fameux ! haha Assez dur de trouver la bonne distance entre l’aérosol et le mur, le geste précis.

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane9

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane10

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane11

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane12

J’ai été un peu gênée en revanche par les petits panneaux avec le nom des artistes qui donnaient plus l’impression de se trouver dans une galerie à ciel ouvert que dans un lieu désaffecté investi par des street artistes au sens propre… Petits panneaux en même temps bien pratique pour identifier les auteurs. Mitigée.

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane27

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane23

Depuis sa construction en 1843, le Fort a connu diverses occupations : militaire, scientifique, automobile, commerciale… Les 50 street artistes laissent donc une dernière empreinte sur ce lieu voué à la démolition… pour le réaménagement du lieu en écoquartier. L’art éphémère n’a jamais aussi bien porté son nom, comme c’était le cas pour la Tour 13 par exemple.

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane

Des artistes du monde entier

Ce n’est pas le premier report photo street art que je fais (le dernier à Bagnolet, et une expo sur du mobilier urbain que j’avais beaucoup aimé chez Wallworks), j’ai été agréablement surprise et j’ai découvert beaucoup d’artistes lors de celui-ci ! Vrai coup de cœur pour Kenor, David Walker, ON OFF, Mr BMX et Jorge Rodriguez Gerada. Tous les artistes, leur origine et leur site web par surface ci-dessous :

Grands formats

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane4

– Ripo (GB): http://www.ripovisuals.com/large.html
– Kenor (ES): http://www.elkenor.com/category/walls/
– RCF1 (FR): https://www.facebook.com/Jean.Moderne
– Borondo (ES): http://borondo.blogspot.fr/
– Benjamin Laading (NO): http://benjamin.laading.net/
– 93 MC (FR)

Parking

Jorge Rodriguez Gerada2

Jorge Rodriguez Gerada (CU) http://www.jorgerodriguezgerada.com/33-projects (pic by Galerie Mathgoth)

Collage photographique sur façade

in-situ-art-festival-copyright-julie-houttemane-formaly-informal-vernissage

Willy Vainqueur (FR)
Pierre Terrasson (FR) : www.photo-terrasson.com

Alcoves

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane22

– Gilbert (FR): http://www.gilbert71.com
– Jef Aerosol (FR): www.jefaerosol.com
– David Walker (GB): http://www.artofdavidwalker.com/art/#all
– Dan23 (FR): http://www.dan23.com/street/thats-life/
– Sixo Santos (FR): https://www.facebook.com/sixo.santos
– Monsieur Qui (FR): http://www.monsieurqui.com/
– Mygalo (FR) : https://www.facebook.com/pages/Mygalo-2000/
– Btoy (ES): http://www.flickr.com/photos/btoy/
– Jean Faucheur (FR): http://www.faucheur.fr/
– Jana&JS (FR-AT): http://www.janaundjs.com/
– Fenx (FR): https://www.facebook.com/FENX1990

Autres murs / volumes

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane6

– Gérard Zlotykamien (FR) : https://www.facebook.com/gerard.zlotykamien
– FKDL (FR): http://fkdl.com/
– Michaël Beerens (FR): http://www.michaelbeerens.fr/works/accueil.html
– Stoul (FR): http://www.stoul.com/
– Kan (FR) : https://www.facebook.com/#!/kan.damentalvaporz?fref=ts
– Stéphane Carricondo (FR): http://www.stephanecarricondo.com/
– Levalet (FR): http://www.levalet.org/
– On Off (FR): http://www.onoffcrew.com/portfolio/artwork
– Mr Bmx (FR): https://www.facebook.com/BmxStreetArt
– Jim (FR): https://www.facebook.com/jimartisteplasticien?ref=ts&fref=ts
– Kouka (FR): https://www.facebook.com/kouka.me
– Nemi (FR): https://www.facebook.com/pages/NEMI-UHU/321230568019775?ref=ts&fref=ts
– Marko93 (FR): http://www.marko-93.com/
– Cyclop (FR): http://www.lecyklop.com/
– Milo (FR) : http://www.milo-project.com
– Jimmy C (AU) : http://www.akajimmyc.com/
– Guy Denning (GB) : http://www.guydenning.org/
– Graffiti Research Lab France (FR) : http://www.graffitiresearchlab.fr/
– 9e concept (FR) : http://9eme.net/

Artistes du fort et d’Aubervilliers
– Laurence Favory (artiste du Fort): http://www.laurencefavory.net/New_Site/accueil.html
– Rachid Khimoune (artiste du Fort): http://rachidkhimoune.com
– Willy Vainqueur (photographe albertivillarien)
– Pierre Terrasson (photographe albertivillarien): http://www.photo-terrasson.com
– Sylvie Da Costa (artiste d’Aubervilliers)

Le lieu

Le Fort d’Aubervilliers
174 Avenue Jean Jaurès
93300 Aubervilliers

Métro : Fort d’Aubervilliers (Ligne 7) Sortie 1, tout droit jusqu’à l’entrée du festival située sur le même trottoir à 3mn du métro

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane30

Du 17 mai au 14 juillet 2014

Ouvert au public trois après-midi par semaine de 14h30 à 19h30 : les mercredis, samedi et dimanche
Avec des animations le samedi après-midi pendant les 9 semaines (live painting, danse, jam hip hop…). Le programme sera dévoilé chaque semaine sur leur page Facebook… Stay tuned !

In-situ-street-art-festival-paris-2014-formally-informal-copyright-julie-houttemane7

Au menu des premiers samedis :
– 24 Mai : Jam Hip Hop en dans le cadre du temps fort Hip Hop organisé par la salle de l’Embarcadère
– 31 mai : Session de Live Painting par l’un des Crews du festival

Plus de bonheur : à voir à côté, le théâtre équestre Zingaro, dont j’ignorais l’existence mais qui a l’air vraiment chouette !

FacebookTwitterPinterestInstagramVimeo

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  • Répondre Olivier (olivetruxi) 27 mai 2014 à 23 h 08 min

    / Sympa ton reportage, belle soirée, bon souvenir

  • Répondre Back to basics | Formally-Informal 21 septembre 2014 à 23 h 13 min

    […] pas un secret, j’ai grandi en banlieue. Ajoutez à ça que j’aime beaucoup le street art… Je vous laisse imaginer ma réponse quand WRUNG m’a proposé d’être la fille de […]

  • Laisser une réponse

    Défiler vers le haut