Paris

Objets célestes

8 mars 2012

Au hasard d’une rue, à Paris, une rencontre. Ou plutôt deux. Emilie et Hélène.

Une sensation

J’aime ces moments. Inattendus. Ces moments où le hasard prend le dessus, où l’on choisi de finalement lacher prise et de se ficher à son intuition. Je suis passée devant cet endroit un nombre incalculable de fois, parfois plusieurs fois par jour, sans jamais m’y arrêter. Et puis, aujourd’hui. Sans savoir pourquoi, je l’ai remarquée. Cette rue. Je suis restée bloquée, arrêtée au milieu du passage piéton (oui, je sais je vis dangereusement mais promis j’avais bien fait attention aux voitures et autres scooters. Oui Maman, je sais que tu lis mon blog…). J’étais vraiment attirée par cette rue qui avait l’air tout à fait charmante… Et déserte !

Et puis, il y a ce moment de flottement où on revient à la réalité (je suis au milieu d’un passage piéton) et on veut naturellement continuer son chemin, habituel (je rentre chez moi). Deux pas devant moi, avant de tourner, brusquement, et d’entrer dans la rue sur un coup de tête (je vous l’avais dit, je regarde avant de traverser).

Et là, deux mots « Objets célestes ». Une boutique pleine de lumières d’étoiles, de suspensions qui s’envolent et de motifs colorés. Il est 15h27. A cet instant je n’hésite plus, je rentre.

Une constellation d’objets inspirés

Poésie, onirisme, intemporalité. Je ne sais pas décrire vraiment ce que j’ai ressenti dans cette boutique, au fond je m’y sentais bien. C’est ici que j’ai rencontré Hélène et Emilie. Cette boutique, c’est leur boutique.

Hélène réalise des mobiles et des luminaires, aux formes arrondies, Lune Bulle. Emilie, elle, des photophores et des bijoux au doux nom de Mangeurs d’étoiles. En plus de leurs objets célestes, Emilie et Hélène exposent également le travail de jeunes créateurs. Des pièces uniques ou des petites séries toujours fait à la main ou dans cet esprit artisanal.

Nuage et soleil

On y trouve de la vaisselle arty, des livres pop up, des bijoux magiques, des petits carnets aux noms étonnants, ou encore des lampes de toutes formes.

Je suis tombée amoureuse de cette pince à sucres très Tim Burton <3

Cahier et recouvre cahier en tissu blablabla 🙂

Broches coup de coeur ! Une gymnaste à porter sur soi.

Boucles d’oreilles aériennes (les boucles hein pas les oreilles… Quoique…)

Pleins de bijoux inspirés par des animaux sauvagement mignons. Renards, chats, bouledogues… Chouette !

Des petits bols comme j’aimerai avoir chez moi

Et quand je lui demande quels sont ses rituels quotidiens, ses sources d’inspirations, Emilie me répond n’avoir qu’un secret. Avoir l’esprit ouvert, toujours. Prêter attention au monde qui nous entoure et tout devient source d’inspiration. « Avez-vous déjà regardé des bouches d’égouts ? Je veux dire de près. Vous devriez essayez… Elles sont très belles quand on s’y arrête un instant »

Arrêter le temps. Un instant.

Plus de bonheur : Les deux artistes répondent aussi à toutes les demandes en réalisant vos envies sur mesure 🙂

Objet céleste
34 bis, rue Bichat
75010 Paris

A deux pas du canal Saint-Martin.
Métro : Goncourt ou République

Horaires d’ouverture
Mercredi – Samedi : 11h – 19h
Dimanche : 11h – 18h

Pictures are mine. Prises avec mon Nikon D90. 🙂

FacebookTwitterPinterestInstagramVimeo

Vous pourriez aussi aimer

5 Commentaires

  • Avatar
    Répondre Véro 9 mars 2012 à 14 h 45 min

    Prendre le temps…. s’évader… se laisser transporter… à rêver…. Joli article où on ressent l’émerveillement.
    PS : Merci ma puce de me rassurer…

  • Avatar
    Répondre David Do Van Minh 9 mars 2012 à 22 h 13 min

    rien que le nom et magique, et j’ai ri….. 😀

  • Avatar
    Répondre Miss Zaza 13 mars 2012 à 23 h 36 min

    jolies les bouces d’oreilles, j’irai faire un tour j’habite pas loin

    • Avatar
      Répondre formallyinformal 14 mars 2012 à 10 h 31 min

      Oui tu verras c’est vraiment particulier. J’avais envie de tout acheter !! Malheureusement les prix sont assez élevés en général puisqu’il s’agit de pièces uniques ou petites séries. Enfin rien de plus normal. C’est bien aussi ça permet de rêver un peu.

      Tu me diras ce que tu en as pensé ! 🙂

  • Répondre Child of the universe – Formally-Informal 21 octobre 2014 à 8 h 31 min

    […] m’interpellent au plus haut point (comme ce fut le cas pour la petite boutique de bijoux, au nom poétique Objets Célestes, dont je parlais ici en 2012 – une de mes premières séries de photos ^^). Alors, quand […]

  • Laisser une réponse

    Défiler vers le hautjusto elit. sit elit. non risus. tristique Donec