Art, musique & littérature

Fin Dac : du street art, des chinoiseries et du rock’n’roll

26 juin 2013

Gros coup de coeur pour ce street artist d’outre manche que j’ai découvert récemment…

Inspiration asiatique et culture pop rock

Originaire d’Irlande, Fin Dac est un autodidacte évoluant dans et autour de Londres. Il travaille avec des pochoirs pour donner vie à des geisha modernes, demoiselles exotiques, tatouées, nues ou arborant des T-shirts rock (Joy Division, Velvet underground…). Définitivement sensuelles. Signature de l’artiste, elles ont caractérisées par un jet d’encre aux couleurs pop sur les yeux, entre masque de super héros et giclure de sang…

Fin Dac street art geisha rock smoking

Fin Dac street art geisha

Fin Dac street art geisha rock velvet underground

Fin Dac street art geisha profil

Fin Dac street art geisha parrot

Fin Dac street art geisha joy division

Fin Dac street art geisha détail robe

Fin Dac street art geisha giant boat

Fin Dac rend hommage à Warhol et ressuscite aussi quelques rock stars (Hendrix, Lennon, Elvis…).

Fin Dac street art bowie rock

Fin Dac street art pop culture hendrix marilyn

« I create my art to keep myself happy… if others like it then thats a great by-product »

On attend plus qu’une chose… Qu’il vienne recouvrir nos murs à Paris !

Plus de bonheur : direction son Flickr pour découvrir davantage son travail…
Source : Artskills

FacebookTwitterPinterestInstagramVimeo

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse

Défiler vers le hautsit venenatis eleifend et, in consequat. diam ut elementum