Confidences, Tendances

BELLEVILLE HILLS

17 septembre 2013

« C’est la rentrée ! » La phrase qu’on lit et qu’on entend partout… J’aurai réussi à ignorer ces quelques mots, telle une gauloise résistant (tant bien que mal) à l’envahisseur, jusqu’à ce jour gris du 17 septembre 2013, profitant avant ça des dernières gouttes de lumière du Portugal de la planète… 2 jours à Paris et j’ai déjà oublié ce que le mot SOLEIL signifie (si vous avez une définition, j’attends vos com’ – merci d’avance, ça m’aidera pour mes mots fléchés – je suis bloquée.). La rentrée donc.

Pour ceux qui me suivent sur Facebook, vous le savez, pour ma première vraie rentrée de comédienne, de beaux projets sont à venir (dont je meurs d’envie de vous parler) mais chaque chose en son temps et cela viendra assez vite c’est promis 🙂

En mode street

julie-houttemane-lookbook-no-one-belleville-hills

Pour l’heure, une première vidéo définitivement parisienne. Vous l’avez peut-être déjà vu, la vidéo est sortie il y a quelques jours, ou vous connaissez peut-être les t-shirts BELLEVILLE HILLS qu’on commence à croiser à droite à gauche dans la capitale… Et pour cause, ils sont en vente chez Colette. Pas peu fière d’être dans le dernier lookbook de NO/ONE !

julie-houttemane-lookbook-no-one-paris-belleville-hills-2

Un tournage très sympa dont je me souviens bien : on m’a demandé de manger des burgers chez Blend, de faire du vélo sur le canal Saint-Martin et de boire des bières au bar Ourcq…  Que dire à part que… j’ai adoré !! 🙂

julie-houttemane-lookbook-no-one-paris-belleville-hills-3

Alors, si vous voulez suivre une bande de potes dans Paris un après-midi d’été (oui ça existe, l’été, à Paris, vous vous souvenez pas ? – Moi non plus.), c’est par ici ->

[vimeo http://vimeo.com/73792058 w=676&h=380]

Merci à Cédric, Etienne, Niko et toute l’équipe 🙂

Plus de bonheur : parce qu’une bonne nouvelle arrive rarement seule, je reviens dans quelques jours pour vous annoncer, cette fois, une campagne print… o/

FacebookTwitterPinterestInstagramVimeo

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser une réponse

Défiler vers le haut