Art, musique & littérature

3 mois en survie, à pied, dans l’ouest sauvage Australien

21 janvier 2018

Sarah Marquis. Plus de 25 ans que cette exploratrice parcourt le monde. À pied. En solitaire.
Respect et admiration. Je vous en parle, en route !

saras-marquis-australie-voyage-instincts

Instincts

Je découvre cette femme à travers son voyage au coeur de l’ouest (sauvage !) australien. J’alterne les Wooow et les Haaaan, j’écarquille les yeux autant que j’ouvre la bouche d’étonnement, impressionnée, fascinée, estomaquée.

J’ai pressé le bouton « RESET » et deviens ce que nous sommes tous : des filles et des fils de cette Terre.

Dans Instincts, elle raconte sa dernière expédition : 3 mois en survie (comprendre sans nourriture dans son sac à dos) au coeur de l’Australie sauvage (pas de route, elle est déposée en hélicoptère !), c’est à dire : juste la nature et ses habitants. Les crocodiles, taureaux sauvages, serpents, araignées et j’en passe… Elle dort donc dehors, dans une tente en toile, dans l’obscurité complète, avec cette faune et sa flore, pas toujours bienveillante. Tout en avançant sur son tracé de jour, sous le soleil (40°), avec son sac à dos (32kg) en cherchant de la nourriture et de l’eau, dans une zone en période de sécheresse. OKLM.

Il m’a fallu vingt-trois ans d’expérience avant de faire face à un si grand challenge. Et je me rends compte aujourd’hui que chacun des pas que j’ai faits durant ces vingts trois ans de « préparation » m’a été indispensable.

Le danger, la faim, la soif. Ses sens sont en alerte, son instinct prend le dessus, l’animalité resurgit. Et plus j’avance dans son récit, plus je me sens bien, au chaud, sur mon canapé, avec un toit au-dessus de la tête et à manger comme à boire.

–  Tu peux prendre, avait-il dit, mais tu dois donner ! C’est la loi de la Nature…

NationalGeographic_krystie-wright-sarah-marquis-australie

J’ai aimé son audace, sa bravoure, sa sincérité. Des difficultés, elle en rencontre beaucoup et elle n’est pas toujours zen. Elle est parfois énervée, impatiente, pleine de préjugés, désemparée… et elle le dit. Pfiou, cette femme est donc humaine ! J’ai été aussi abasourdie par les risques qu’elle prend parfois, la gestion de ses priorités et la préparation « à l’arrache » avec laquelle elle est partie sur sa route (vous découvrirez pourquoi).

Avec les années, j’ai appris à ne pas bouger et à observer lorsqu’un problème montre le bout de son nez. Dans la nature, les animaux font de même : ils restent immobiles aussi longtemps que le prédateur les menace. S’éparpiller dans tous les sens ne sert à rien.

J’ai aimé sa gratitude, sa philosophie de vie, cette force qui la pousse « loin, très loin de [sa] zone de confort ». Déconnecter pour se reconnecter. À la nature, à soi, aux autres.

J’ai appris au fil du temps à me nourrir de mes rencontres, chacune d’elles a le potentiel d’ouvrir un nouveau passage secret en moi, me donnant accès à une zone jusqu’alors inconnue. Nous sommes tous complémentaires à un moment précis, chacun sur sa route.

Sois le héros de ta vie

sarah-marquis-instinct-avis-livre-australie

J’ai aussi beaucoup appris sur sa façon de survivre : pêche, stockage, connaissance… et découverte des plantes ! Elle partage, par exemple, le protocole à suivre avant de manger un aliment inconnu… Protocole qu’elle ne respecte pas toujours ! Ah Sarah ! Tu m’as donné des sueurs froides…

Quoi qu’on entreprenne, le risque zéro n’existe pas. {…}

L’expression « prise de risque » est partout, de nos jours. Car partout et à tout prix, on veut nous éviter d’avoir mal, de souffrir. Et ainsi tout le monde finit par croire qu’il ne faut surtout pas… prendre de risques.

Le parcours, la personne, l’expérience sont hautement inspirants et amènent à se poser des questions sur la vie, son sens, sur notre société, sur le lâcher prise et l’importance, parfois, de se laisser porter là où les évènements nous mènent, sur cette Nature qui nous entoure et nous a créée.

Je ne peux que dire : « Soyez le héros de votre vie. »
Peu importe ce qui vous fait vibrer, suivez la mélodie de votre coeur. Vous êtes le seul à la connaître…

Connaissez-vous cette vieille légende hindoue, en avant-propos du livre de Sarah Marquis, qui raconte qu’il fut un temps où les tous les hommes étaient des dieux ?

Mais ils abusèrent tellement de leur pouvoir divin que Brahma décida de leur ôter et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver.
Le problème fut de choisir une cachette.
Les dieux furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème.
Ils proposèrent ceci : « Enterrons la divinité de l’homme dans la terre. »
Mais Brahma rétorqua : « Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera. »
Alors les dieux dirent : « Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans. »
Mais Brahma répondit à nouveau : « Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface. »
Déconcertés, les dieux proposèrent :  « Il ne reste plus que le ciel, oui, cachons la divinité de l’homme sur la Lune. »
Mais Brahma refusa encore : « Non. Un jour, l’homme parcours le ciel, ira sur la Lune et la trouvera. »
Les dieux conclurent : « Nous ne savons pas où la cacher car sur terre, dans la mer ou dans le ciel, il semble ne pas exister d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour. »
Alors Brahma dit : « Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher. »

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, exploré la Lune et le ciel à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.

Prêts pour l’aventure ? 😉

Ce soir, je ferme les yeux en me rappelant que toute chose a un rythme et le mien c’est précisément un pas après l’autre.

instincts sarah marquis pocket

Instincts de Sarah Marquis, aux Éditions Pocket, 264 pages | 7,40 euros

Un livre que j’ai choisi et reçu grâce au Club des lecteurs Pocket (j’en parle ici !), un grand merci pour ce voyage à l’autre bout du monde <3

Retrouvez-moi aussi sur :
Twitter – Instagram  – Facebook – Pinterest
&
Babelio – Goodreads – Lecteurs.comLivraddict 

Photos de Sarah Marquis © Krystie Wright, photo du livre Instincts © Julie – Formally Informal

No Comments

Leave a Reply