Art, musique & littérature

Une virée dans le Paris des 50’s

24 juin 2015

Ceux qui me connaissent un peu savent que je suis une amoureuse de ces vieux films en noir et blanc (COEUR le quai des brumes, cette façon de parler si spéciale et Ingrid Bergman – pour faire court). Alors découvrir le film Ascenseur pour l’échafaud dans une jolie salle aux fauteuils rouges, comment dire, ça change des séances DVD devant ma télé 24″ !

Un p’tit coup de jeune

Oui parce que le film de 1958 ressort, entièrement restauré, dans une trentaine de salles aujourd’hui. Restaurer un vieux film et passer ses bobines en version numérique, petits défauts en moins, ça prend du temps mais c’est indispensable pour conserver et transmettre ce patrimoine. Un défi que s’est lancé Gaumont (qui fête ses 120 ans cette année : joyeux anniversaire !!!) avec pour objectif de restaurer les quelques 1 000 films de son catalogue, dont 400 ont déjà été numérisés.

jeanne-moreau-paris-gif-ascenseur-pour-l-echafaud

Virée dans le Paris des années 50…

… Avec Jeanne Moreau, Maurice Ronet et Lino Ventura, sur une bande originale de Miles Davis s’il vous plait. Sélectionné à Cannes Classics cette année, Ascenseur pour l’échafaud nous entraîne dans le Paris des années 50 où les femmes sont encore appelés par le nom et prénom de leur mari (oui, on dit bonjour Madame Julien Tavernier…), où les opératrices téléphoniques branchent manuellement les cables pour les transferts d’appels au standard et où l’on roule en cabriolet, cheveux aux vent, sans se soucier de l’indicateur de vitesse… dans un Paris qui ne dort jamais.

Le pitch : Un homme assassine son patron avec l’aide de sa femme dont il est l’amant. Voulant supprimer un indice compromettant, il se retrouve bloqué dans l’ascenseur qui l’emporte sur les lieux du crime…

Toutes les séances sur Allociné

Plus de bonheur : si vous aimez l’esprit, je vous conseille l’exposition sur les 120 ans de Gaumont, en ce moment au CENTQUATRE et jusqu’au 5 août. Au programme : extraits de films, affiches, costumes, appareils anciens et objets rares… Et en plus c’est gratuit ! 

Ouvert du mardi au dimanche, de 14h à 19h
Le CENTQUATRE Paris – 5 rue Curial, métro Riquet

No Comments

Leave a Reply