Sport, beauté & bien-être

Prendre le temps de vivre

26 juillet 2014

calanque-mejean-france-pic-by-julie-houttemane-formally-informal-feel-freePic by me @ Calanque de Méjean, France

C’est l’histoire d’un « c’est pas bien » qui se transforme en une bonne expérience. Je m’étais dit que j’écrirai qu’il FALLAIT que j’écrive cette semaine. Pendant ma semaine de vacances dans le sud de la France. C’est vrai, j’allais avoir le temps, il fallait que j’en profite, je ne pouvais pas « ne rien faire ». J’avais pris mon mac, mes notes, mon appareil photo et puis je n’ai pas écrit.

La culpabilité d’abord. Mais quel bonheur ensuite ! Quel bonheur de se sentir vivre, libre, heureux sans penser au dernier mail-sms-statut facebook-dossier à rendre, sans se soucier de demain ou d’hier mais seulement de maintenant. Mais on est dans une telle quête de la performance que la culpabilité m’a saisi dès les premiers jours. Comment ? Profiter de mes journées, comme ça sans avoir accompli mon « dur labeur » quotidien, avec cette to-do list interminable qui m’attend ?

Eh bien OUI. Une semaine sans travailler, vraiment, presque sans mail (allez j’ai craqué, j’en ai envoyé deux ou trois pour qu’ils ne restent pas en attente dans un coin de ma tête), à profiter de chaque instant… Et vous savez quoi ? Une semaine plus tard, tout va bien et rien ne s’est écroulé. Ça parait fou. Pourquoi est-ce qu’on ne fait pas ça plus souvent, vous vous êtes déjà posé la question ? Déconnecter.

Parce que, qu’on l’admette ou non, on est addict. Des drogués de l’internet, du travail, d’une image de travailleurs acharné qu’on aimerait renvoyer de nous. On ne connait plus que ce mode de vide vie, qui malgré tout reste un repère, quelque chose de stable dans un monde en mouvement perpétuel. Parce qu’en faisant 10 choses à la fois, en avançant à 200 à l’heure, boulimiques on a l’impression de vivre plus, de profiter du temps, de le remplir, combler chaque seconde avec quelque chose d’UTILE. Utile pourquoi ? Utile pour qui ?

Il faut être heureux ils nous disent. Être heureux à tout prix. Sauf qu’on sait pas comment faire.

hello-typewriter

Faites la liste de vos rêves, vos passions, des choses qui vous intéressent ou qui sont importantes pour vous. Ce que vous aimeriez faire, ce qui vous ferait plaisir, les gens qui comptent. Allez-y. Mentalement ou réellement faites votre liste.

Pour moi ça donnerait quelque chose comme :

  • Passer plus de temps avec ma mamie, (ré)écouter l’histoire de sa vie, celle qu’elle nous a raconté à mon frère et moi quand nous étions plus jeunes, quand on préférait faire des blagues à deux balles que d’écouter. Et puis l’écrire, pour qu’on n’oublie pas, par exemple, qu’il n’y a pas si longtemps, l’eau et l’électricité n’arrivaient pas comme ça, en appuyant sur un interrupteur ou en ouvrant une vanne pour remplir allègrement sa baignoire, pour qu’on n’oublie pas qu’il n’y a pas si longtemps on avait faim, on avait froid, et que la guerre était là. Pour lui rendre hommage aussi à cette femme courageuse que j’aime énormément, et qu’elle soit comprise, elle qui a toujours voulu faire des études sans pouvoir, puis sans oser. Aller au bout de ses rêves. Mon inspiration au quotidien.
  • Faire le vide chez moi. (sans transition, je passe du coq à l’âne) J’entasse mille et unes babioles qui m’encombrent au quotidien mais je suis incapable de m’en délester (l’effet Pinterest). Et pourtant il n’y a rien dont j’ai vraiment besoin. J’aimerai vivre avec 5 T-shirts et 3 pantalons (bon je pousse peut-être un peu haha)
  • Me mettre au yoga et à la méditation (et faire le vide dans ma tête cette fois ^^ ou plutôt y cultiver des choses). J’ai acheté ce manuel de Mindfulness (méditation en pleine conscience) au salon du livre (en mars donc) et je n’ai lu que les premières pages… où ils demandent d’y consacrer 45 minutes par jour minimum ! Génial et en même temps, où trouver ce temps ?
  • Me réinscrire à un cours de danse classique. J’ai abandonné en cours d’année, trop absorbé par mes 1000 activités mais je regrette quand je repense au plaisir que j’avais à y aller…
  • Faire mes propres cartes de visites. Aaah le sujet ! Ça doit faire 5 ans que je veux m’en faire mais c’est jamais le bon moment : je change d’activité, de design, d’avis… Bref je me dis tout le temps que j’en ferai dans un mois quand je serai fixée mais voilà que cela fait 5 ans que je repousse. #TeamProcrastination
  • Ecrire un livre des livres. Allez c’est une liste de rêves, je peux être ambitieuse :-)
  • Voyager et prendre le monde en photo. J’ai enfin vu le film « Mange, prie, aime »  hier soir, et je me sens assez inspirée :-)
  • Jouer dans un film (américain), apprendre la langue des signes, apprendre à chanter aussi, jouer de la flute traversière, comprendre enfin comment utiliser ma machine cuisson vapeur et cuisiner pour de vrai… (et mille autres choses)

Maintenant qu’on a nos envies, faites la liste des choses que vous faites réellement, celles que vous avez accomplies cette semaine, ce mois-ci, cette année. Allez-vous dans le sens de vos rêves ? Y trouvez-vous une cohérence ? Faites-vous ce qu’il faut pour que ce qui vous anime devienne réalité ?

 

 

Sur le frigo chez mon papa est aimanté un post-it avec écrit « One day you will wake up and there won’t be anymore time to do the things you wanted to do. Do it now !« . Je ne sais pas s’il s’y tient mais une chose est sûre, il le voit chaque jour en ouvrant son réfrigérateur…

Everything you want is on the other side of fear-2

De mon côté, résultat assez mitigé. Je fais les choses à moitié. J’ai d’un côté le courage de certaines choses mais de l’autre j’ai peur et je ne mets pas tout en place pour avancer. Je consacre aussi beaucoup de temps à des choses finalement peu importantes pour moi mais que je fais par nécessité (ce que je crois, mais je me rends compte qu’il y a d’autres solutions plus optimales à trouver finalement), parce que je me convaincs que ça me plait ou que c’est important, ou pour faire plaisir à d’autres personnes. Quand je veux me donner un coup de fouet, je m’imagine avec 20 ou 30 ans de plus me regardant moi maintenant, et les choses apparaissent souvent clairement : « pourquoi je me prends la tête là-dessus ? Ça n’est pas si important » ou « Si je ne mets pas ça en place une bonne fois pour toutes je vais passer à côté de mon rêve/cette opportunité/mon année et je le regretterai amèrement »… Essayez ! Votre vie vous appartient, à vous d’en faire ce que vous voulez en faire, c’est possible.

start-now-not-tomorrow

Déconnecter, quelle expérience.

Facebook – Twitter – Pinterest – Instagram – Vimeo

5 Comments

  • Reply Marine 26 juillet 2014 at 22 h 00 min

    Je me retrouve dans tellement de choses…
    Pour moi une longue période sans travail. Une liste de mes envies. Une liste des choses a faire. Et finalement presque un an s’est écoulé et sur ma liste peu de clignes rayées.
    Désolation. Ou pas. Finalement j’ai un peu profité. Ou pas (encore une fois.)

    Par contre depuis le temps, j’attends toujours ton premier livre (si tu sais une blague par jour…) je t’assure je serais la première a l’acheter !
    Et aussi, dans ma liste je peux ajouter donner des cours de cuisine a Julie ? Et comment ça tu ne te sers pas du cuit vapeur ? Ahah

    Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité. – Antoine de Saint Exupéry

    <3

    • Reply Julie - Formally Informal 30 juillet 2014 at 20 h 20 min

      C’est dur d’accomplir tout ce à quoi on rêve… Mais petit à petit, on s’y approche 😉
      Et puis ça me rappelle cette vieille histoire de la coupe à moitié vide ou à moitié pleine. On regarde toujours ce qu’on n’a pas fait en passant à côté de tout ce qu’on a réalisé. Congratulons-nous nous-même :-)

      Pour mon livre de blagues, je ne sais pas si c’est tant la blague que la façon de la raconter qui fait rire, à tester :-)
      Pour les cours de cuisine (et rangement et compta), JE PRENDS ! <3

  • Reply JORGESARH 27 juillet 2014 at 0 h 48 min

    Lire ton texte c’est baigner dans le plaisir de tout faire sauf la contrainte de la fin des moments de vacances!!!!!
    Merci.
    Js…

  • Reply ally 20 mai 2015 at 23 h 20 min

    Je me retrouve aussi dans plein de choses… Je crois aussi qu’il ne faut pas vouloir faire toutes ces envies d’un coup, c’est le meilleur moyen pour ne pas arriver à gravir plusieurs montagnes. Pour la méditation, tu as dû entendre parler de l’application @headspace, vraiment très pratique pour commencer :) Pour le reste, je souhaite longue vie à tes projets. C’est marrant, cette citation sur la peur m’avait aussi beaucoup parlé <3

  • Leave a Reply