Voyages

[Ailleurs] Récit photographique d’un week-end à Deauville / Part. 1

18 juin 2014

J’ai passé un doux week-end à Deauville, il y a de ça quelques semaines, pour le prologue de la Solitaire 2014. Un week-end inattendu et plein de surprises, d’abord parce que je ne connaissais ni la ville ni la course… J’ai découvert la première et essayé d’apprivoiser la seconde… en pleine mer ! Et aussi parce que j’y ai rencontré des gens étonnants grâce à la téméraire JuliaChou. Reportage photo !

Clic-Clac

Comme j’ai pris près de 1 000 photos (992 exactement, soyons précis), je vous laisse imaginer le temps que ça m’a pris de :

1. les parcourir toutes (Hein mais c’est quoi ce truc ?! accompagné d’un mouvement de tête, penchée sur la droite puis la gauche. Ah ouai j’ai pris ça… pourquoi déjà ?)

2. faire une première sélection avec celles qui me plaisent vraiment – sans compter, les ratées / floues et il y en avait beaucoup cette fois-ci pour mon premier reportage en mer… pas évident de bien gérer la mise au point et de se stabiliser soi-même sur un bateau qui lui ne se stabilise jamais.

3. faire une deuxième sélection avec les meilleures – parce que je me suis dis qu’au bout de la 50e photo vous auriez peut-être envie de boire un café / aller aux toilettes / regarder la télé / vous défenestrer (rayez les mentions inutiles)

4. travailler un peu la luminosité et la température pour que les couleurs soient encore plus jolies…

BREF. Vous l’aurez compris… CE FUT LONG. Mais j’y suis arrivée ! En attendant, les photos en mer de la Solitaire… Voici, la partie 1 sur la jolie ville de Deauville.

Balade nocturne sur les planches

Quand j’arrive dans un endroit que je ne connais pas, je meurs d’envie de partir à la découverte des alentours. Je veux profiter de chaque instant. Alors, en attendant que le réveil sonne à 8h le lendemain, je n’ai pu résister à une balade nocturne sur les planches…

deauville-les-planches-la-nuit-by-julie-houttemane-formally-informal3
Pictures are mine. Prises avec mon Nikon D90. (c) Julie Houttemane.

deauville-by-night-clock-beach-by-julie-houttemane-formally-informal4

Nous sommes arrivées tard le soir mais, quand on sait qu’on est au bord de la mer, comment ne pas vouloir voir la mer, sentir le sable, regarder les étoiles. Je suis une grande rêveuse et, dans ces moments-là, je peux m’évader sans limite, j’ai l’impression de vivre dans un rêve tant tout est réel, quand du même temps, l’excitation rend les contours doux et cotonneux.

deauville-doudou-abandonné-la-nuit-place-du-marche-by-julie-houttemane-formally-informal1

deauville-place-du-marché-la-nuit-arbre-by-julie-houttemane-formally-informal2

deauville-by-night-casino-lumieres-by-julie-houttemane-formally-informal5

Ce soir là, j’ai trouvé un cerf-volant abandonné sur la plage. Il s’était accroché sur un toit, prisonnier. Merci à Tim Brado d’avoir immortalisé sa libération :-)

cerf volant deauville by night tim brado julie houttemane formally informalProcessed with VSCOcam with p5 preset

Couleurs du marché

Je fais très peu (pour l’instant) de photographies en noir et blanc. Ce que j’aime photographier et travailler c’est les couleurs. Et Deauville en regorge ! Des parasols aux cinq couleurs, aux mosaïques art déco (que je n’ai pas eu le temps de capturer… Je vais devoir y retourner o/), en passant par les villas fleuries, chaque lieu y va de sa touche, des doux pastels aux couleurs vives.

deauville-place-du-marche-fleuriste-by-julie-houttemane-formally-informal6

Mais le marché… C’est un point culminant !

deauville-couleur-du-marche-fraises-by-julie-houttemane-formally-informal7 deauville-couleurs-du-marche-etallage-radis-rhubarbe-laitue-by-julie-houttemane-formally-informal8 deauville-couelurs-du-marche-etallage-cerises-by-julie-houttemane-formally-informal9

Prendre le temps d’aller au marché. C’est typiquement quelque chose que j’adore mais que je ne fais qu’en vacances. Pour commencer, il faut se lever tôt et je ne m’y connais pas du tout en termes de prix, différents d’un stand à l’autre sans que je comprenne pourquoi, et je connais aussi très mal les fruits et légumes de saisons (si ma grand-mère lisait ça…). Quand j’y vais, je fais des allers-retours, comparant tous les prix pour ne pas me faire avoir, me faisant interpeller par les vendeurs : Alors mademoiselle, elles sont pas belles mes clémentines, allez c’est pas cher, j’vous fais un prix ! (euh, vous êtes sûr ? Je sais pas, peut-être, non merci en fait, je repasserai…). On se moquaient toujours de ma mère pour ça mon frère et moi. Quand elle entrait dans une boutique et qu’elle ne comptait rien acheter, elle se sentait toujours obligée de dire au vendeur, par politesse : « vous avez vraiment de jolies choses, je repasserai » alors que tout y est moche et poussiéreux et qu’on ne remettrait plus JAMAIS les pieds dans sa boutique. Nous, on pouffait de rire et elle, elle nous poussait, gênée, vers la sortie… :-)

deauville-couleur-du-marche-etallage-haricots-verts-tomates-cerises-by-julie-houttemane-formally-informal10 deauville-couleur-du-marche-etallage-abricots-by-julie-houttemane-formally-informal11

La plage le matin

Il n’est pas encore 9h du matin, j’ai pris mon temps et je suis déjà sur la plage, déserte. Ici tout est accessible à pied ou à vélo rapidement… Rien de mieux pour se détendre. J’étais déjà surprise la veille de voir que le parvis de la gare soit installé quasi sur le port !

deauville-horloge-la-plage-le-matin-by-julie-houttemane-formally-informal16

9h du matin donc. Je suis seule. Je regarde les parasols et j’ai l’impression de voir des geishas, dos droit, tenues de cérémonies, sûres d’elles, scrutant l’horizon, elles attendent.

deauville-la-plage-le-matin-parasols-couleurs-by-julie-houttemane-formally-informal17

deauville-la-plage-le-matin-parasol-couleurs-rouge-bleu-by-julie-houttemane-formally-informal18

Bien que Deauville soit une destination privilégiée pour les parisiens, parce que très proche, je n’y avais jamais mis les pieds. Et même, je n’en connais pas grand chose, à part ce que j’en ai lu dans le dernier livre de Virginie Carton.

deauville-la-plage-coquillages-by-julie-houttemane-formally-informal21

deauville-la-plage-le-matin-coureur-by-julie-houttemane-formally-informal19

On me parle des chevaux pur sang qui courent chaque matin sur la plage, pour se relaxer les chevilles, et dont il ne faut pas s’approcher à cause de leur caractère imprévisible. On me raconte que Deauville a toujours attiré beaucoup d’artistes, pour ses couleurs (le sable mouillé de la plage a donné le célèbre beige Chanel, c’est d’ailleurs ici que Coco a ouvert sa première boutique en 1913), sa lumière (reproduite par les Impressionnistes), son esprit festif (où il faut être vu et reconnu).

boudin-eugene-la-plage-de-deauville-impressionnistes
Eugène Boudin – La plage de Deauville

Deux drôles d’anecdotes d’ailleurs. Il y a 100 ans maintenant, la célèbre danseuse Isadora Duncan (qu’on surnommait la danseuse aux pieds nus), venue à la villa Black & White durant l’été 1914, y devient infirmière au chevet des soldats blessés rapatriés dans le casino, transformé en hôpital. Et Françoise Sagan (dont je lis actuellement le très bon livre de ses entretiens entre 1955 et 1992 aux éditions Stock) a gagné au casino, le 8 août 1958 en misant sur le 8, la somme de 8 millions de francs de quoi s’offrir à 8 heures du matin la maison de sa vie ! Drôle de coïncidence.

deauville-grande-roue-by-julie-houttemane-formally-informal37

Bien sur j’ai déjà entendu parlé du festival de cinéma américain mais j’ai lu aussi qu’ils ont notamment en avril un festival Livres & Musique (crée en 2004) et un autre au mois de novembre dédié à la photographie, Planche(s) Contact (le dernier né, en 2010) ! A voir pour les amateurs :-)

deauville-bleu-sur-bleu-by-julie-houttemane-formally-informal14 deauville-mosaique-la-plage-by-julie-houttemane-formally-informal15

Voyage dans le temps

Sur le chemin du retour, je me suis enfoncée dans les petites rues remplies de grands manoirs bien calmes… Perdue dans un autre temps. J’imagine la vie et l’agitation qu’il devait y avoir début 1900.

deauville-villa-strassburger-flaubert-by-julie-houttemane-formally-informal23

deauville-by-julie-villa-strassburger-flaubert-detail-houttemane-formally-informal24

deauville-bird-by-julie-houttemane-formally-informal33

deauville-by-julie-balcon-ciel-houttemane-formally-informal29

Mais je crois que ce qui m’a plu encore plus que ces belles maisons, ce sont les noms pleins de poésie qu’on leur a donné ! Le coin joli, les acacias, les lucioles… <3 Si vous passez par là, égarez-vous un moment…

deauville-demeure-le-coin-joli-by-julie-houttemane-formally-informal30

deauville-by-julie-demeure-les-acacias-houttemane-formally-informal28

deauville-pomme-de-pain-faience-maison-epis-de-faitage-by-julie-houttemane-formally-informal31

deauville-by-julie-demeure-les-lucioles-houttemane-formally-informal32

J’ai rarement vu une architecture si variée d’une rue à l’autre : Art Nouveau, Art Déco, Second Empire, Chalets, Normandisation…

deauville-detail-epis-de-faitage-faience-toit-cheval-ciel-by-julie-houttemane-formally-informal22

deauville-by-julie-eglise-houttemane-formally-informal27

deauville-by-julie-detail-facade-extérieure-houttemane-formally-informal25

Et malgré tout ça, je n’ai pas eu le temps de tester la piscine d’eau de mer, aller au casino, voir les bains pompéiens, visiter la villa Strassburger ou assister à une course hippique… MAIS je suis allée en pleine mer pour le prologue de la Solitaire 2014 (vous le savez, j’ai commencé par là). Aussi, je réserve toutes les photos de bateaux pour un prochain article (oui parce que je me suis dit que ça faisait beaucoup d’un coup sinon ^^) ! J’espère que vous avez aimé la visite :-)

deauville-nain-de-jardin-detente-by-julie-houttemane-formally-informal36

LOVE.

Facebook – Twitter – Pinterest – Instagram – Vimeo

4 Comments

  • Reply Ana Cristina 23 juin 2014 at 16 h 42 min

    Très belle visite de Deauville! Je me suis laissée guider par ton regard et tes commentaires et ce fut un vrai plaisir! L’article me donne envie de faire une escapade dans cette belle ville!
    Merci Julie!

    • Reply Julie Formally Informal 22 août 2014 at 16 h 40 min

      Merci Ana ! Une bonne idée escapade pas si loin de Paris :-)

  • Reply Lynne 15 décembre 2014 at 22 h 36 min

    Je n’ai pas vu le temps passer, encore merci pour ce régal passé à vous lire.

  • Leave a Reply