Art, musique & littérature

Petites chroniques du train

26 juillet 2013

Des histoires qu’on a vues, entendues ou vécues dans les transports, on en a tous à raconter. Mais qui peut mieux les raconter que ceux qui voyagent avec elles ? Avec ces petites chroniques du train, c’est une trentaine de contrôleurs, aussi appelés « chefs de bord », qui livrent leur quotidien. Une promesse de voyage, à bord ou à quai.

Un voyage entre mots et photographies

C’est un superbe livre que je tiens entre les mains. Malgré ma collection de livres qui n’a de limites que celles de la (micro) superficie de mon appartement (pourtant déjà bien envahi), c’est le premier avec une reliure à la japonaise ! Je découvre. Un montage à l’envers en quelque sorte : chaque feuille est pliée en deux, laissant apparaître les plis sur la tranche du livre. Ce qui offre au livre une belle densité ! Le toucher est agréable (non, vous n’êtes pas dans une pub pour Cajoline), tourner les pages, une partie de plaisir.

a-bord-petites-chroniques-du-train-livre-sncf-pic-by-formally-informal

Une construction astucieuse qui nous laisse aussi imaginer la partie immergée de l’iceberg, la quantité d’histoires restées confidentielles, non dites ici mais présentes tout de même, en sous couche, cachées entre les pages en accordéon. Les contrôleurs dans l’ombre et leurs aventures, multiples.

a-bord-petites-chroniques-du-train-livre-sncf-pic-by-formally-informal5

Une reliure qui permet de profiter des deux niveaux de lecture du livre. La découverte d’histoire vraies racontées par les contrôleurs eux-mêmes et des photos qui participent à la poésie du livre, à regarder indépendamment des récits, comme on regarde à la fenêtre d’un train en marche… Des portraits, des paysages, des tranches de vies. Toujours pris sur le vif. Des photographies qui se poursuivent d’une page à l’autre pour permettre le voyage de page en page.

Itinéraires de vies

A travers une cinquantaine d’histoires courtes racontées à la première personne, on découvre le quotidien parfois extraordinaire de ces chefs de bord, que l’on croise souvent sans vraiment les rencontrer.

a-bord-petites-chroniques-du-train-livre-sncf-pic-by-formally-informal3

La petite dame âgé qui, n’ayant pas d’argent, propose de payer en Petit Beurre. Le contrôleur aux annonces joyeuses et originales. La maman méticuleuse qui, après avoir sorti du train ses bagages un à un, se rend compte qu’elle a oublié son bébé. Le voyageur qui s’enferme dans les toilettes du train chaque matin, pourtant en règle… mais agoraphobe ! Ou encore la « maman » qui, pour profiter de la carte de réductions Enfant +,  transporte un baigneur avec elle. Des agressions aussi. Autant d’anecdotes teintées d’humour, de nostalgie, de chaleur humaine, de frayeurs et de courage aussi.

a-bord-petites-chroniques-du-train-livre-sncf-pic-by-formally-informal6

Cette voyageuse qui semblait descendre de la lune. Elle me tend un billet, celui de son voyage aller, alors qu’elle est sur le retour. Je lui fais remarquer qu’elle se trompe de billet et elle, de me répondre tout à trac : « Ben, c’est que j’suis partie voir ma copine et elle n’était pas là. Puisque mon billet n’a servi à rien, je m’en ressers pour revenir ! »

a-bord-petites-chroniques-du-train-livre-sncf-pic-by-formally-informal4

Un métier à valoriser

Ce livre offre une nouvelle vision du métier de contrôleur. Un métier pas tous les jours facile et pourtant crucial tant son rôle est loin de se limiter au contrôle des billets comme on le croit souvent. Ce livre apporte une vision humaine de la SNCF, cette grande entreprise qu’on aime autant qu’on critique. On découvre les visages qui se cachent derrière l’énorme machine, des gens comme nous, à qui il faut bien reconnaitre des qualités humaines indéniables et une tenacité à toute épreuve. Parce qu’on le sait, sans faire forcément preuve d’empathie quand on croise leur route, c’est un métier certes riche en rencontres mais, on s’en rend aussi compte à la lecture, difficile, dans lequel ils affrontent nombre de situations que l’on ne surmonterait peut-être pas nous-mêmes… Voilà pourquoi je terminerai sur ces quelques mots qui ouvrent le livre, tirés de la préface de Jean-Claude Kaufmann (sociologue et directeur des recherches au CNRS) :

Il y a beaucoup d’injustice dans les remarques adressées au contrôleur, seul représentant de toutes les institutions inimaginables, ayant en charge tous les problèmes de la planète, réceptacle de tous les agacements et de toutes les colères. Mais il faut bien comprendre pourquoi. Car on lui demande tout bonnement de faire des miracles. Evidemment, il ne peut y avoir de miracles tous les jours, et les contrôleurs ne sont pas des dieux. Seulement des hommes.

a-bord-petites-chroniques-du-train-livre-sncf-pic-by-formally-informal2

A bord : petites chroniques du train

Prix : 14€16 sur Amazon
Broché: 128 pages
Editeur : Textuel (26 juin 2013)
Collection : Textuel hors co

Plus de bonheur : Mention spéciale pour Patrick Messina (photographe pour la presse connu pour ses tilt-shift urbains, ses portraits d’artistes et son travail autour du flou et de la netteté), dont les photos, qui capturent l’instant entre poésie et réalité, m’ont fait voyager. Pour découvrir son travail, c’est par ici !

Vernis : Turquoise & Caicos, Essie (Direction la piscine !)
*Photos du livre prises avec mon Nikon D90*

FacebookTwitterPinterestInstagramVimeo

6 Comments

  • Reply Julie 2 août 2013 at 16 h 59 min

    Je suis passée à côté hier sur l’étale du libraire…
    Aujourd’hui, ton article m’a convaincu.
    Demain, il sera déjà lu…
    ,)
    Merci

    • Reply formallyinformal 3 août 2013 at 13 h 53 min

      Comment ? La reliure à la japonaise n’a pas réussi à elle seule a te séduire ? Bonnes lectures :-)

  • Reply Patrick LE ROLLAND 6 août 2013 at 18 h 44 min

    Pas encore lu cet ouvrage (on vient de me le promettre) mais déjà l’intuition que c’est un excellent complément à « 130 lettres caustiques et cocasses à la Sncf », Editions La Vie du Rail.

    Extraits sur

    http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/culture/livre/en-images-les-lettres-des-clients-sncf-les-plus-folles_1271449.html

    Patrick LE ROLLAND

    • Reply formallyinformal 6 août 2013 at 19 h 43 min

      Oh ce livre à l’air génial ! Je ne le connaissais pas, merci pour le complément d’infos :-)

      • Reply guillory 8 août 2013 at 20 h 21 min

        Personnellement j’ai lu les 2, et ils se complètent. L’un apporte le côté client, l’autres des contrôleurs! Tout est dit ! Une bonne approche des plaisirs du voyage…

        • Reply formallyinformal 8 août 2013 at 22 h 38 min

          Je viens de le recevoir (Merci Patrick !), il est dans ma pile de livres à lire :-)

    Leave a Reply